• Jennifer

Graines de poètes



D'escale en escale, des poèmes ricochent dans les écoles...

On suit le cours d'un fleuve, on découvre une ville, on emporte un sac de plumes.

Voici quelques échos de visite par les élèves de la classe de Claire à Foix-Mandela :



" J 'aime m'immerger longuement dans le fleuve qui m'habite "

" Dans l'ombre , le fleuve éteint le feu avec ses lèvres "

" Combien de lumières éteintes abrite mon corps ? "

" Comment faire pour traverser le fleuve sans

lampe ? "

" Combien de peurs sont terrées dans mon corps ? "

" J 'immerge les lèvres longuement dans l'eau qui m'abrite "

" Parfois on griffe et on abrite les gens qu'on aime "

" Il traverse combien de fleuves? "

"Une heure vive s'immerge dans mon corps desserré "

" Terrée sous notre peau, la joie monte jusqu'à nos lèvres "

" Ma joie se terre sous ma peau et mes lèvres "

" L'amitié monte à nos lèvres"

" Sous notre peau s'abrite parfois la tristesse "

" Dans les plaines, ma joie est vive comme bec et griffes "