top of page
  • Jennifer

Manif poétique du 1er mai à Ax

Toutes les voix ont compté !

 

Les familles et les amis s’étaient donné rendez-vous ce 1er mai en Haute Ariège pour répondre en nombre à l’appel lancé les associations des PEP et de l’OCCE d’Ariège pour fêter ensemble la poésie. 

La mairie d’Ax les Thermes et Ax-animation ont ouvert les grandes portes des salles du Casino pour accueillir les 250 personnes venues pour l’occasion (350 selon les syndicats ;-)

Après presque un an de travaux de lecture, d’écriture, d’échanges avec le poète Pierre Soletti, les enfants de 8 classes du département, de la maternelle au CM2, sont venus afficher leurs revendications et ont partagé avec entrain leurs créations. 

Le public a pu circulé au cours de l’après-midi entre l’exposition de textes et d’objets et les différents ateliers conduits par les enseignantes et leurs élèves et par des bénévoles des associations. À la carte : lecture, écoute de poèmes enregistrés ou chuchotés, jeux de créations poétiques, pêche aux mots-canards, mise en voix avec un comédien, rencontre avec une poétesse et une clown,  et (premier mai oblige…) fabrication de pancartes. 


Des pancartes ! Oui, puisqu’une manifestation poétique s’est organisée en fin d’après-midi. « On veut plus de vers ! », « C’est pas parce que rien qu’il faut quelque chose », « On aime l’amour et la poésie », « La poésie ne fait pas écran au monde », « Plus de frites pour grandir », « Vive la poésie libre ! », telles étaient le revendications. Le cortège énergique et joyeux s’est élancé sur le plus petit parcours de manif du monde : adultes et enfants sont sortis par l’entrée du Casino, ont fait un tour de coursive pour rentrer par la sortie de la salle café-musique et s’installer dans un sit-in collectif et attentif face à la scène ouverte. Déclameurs et déclameuses de tous âges ont alors pris le micro pour lire ou réciter des textes. Pierre Soletti et ses compagnons du groupe Facteur Zèbre ont soutenu les propos en musique et ont poursuivi la soirée par un concert de rock-poétique.

 

Une manifestation bien à l’image des objectifs portés par les deux associations puisque, ce premier mai, à Ax, on a pu voir l’illustration de l’engagement des professionnelles de l’éducation, le lien école-familles, l’ouverture de l’École, l’accessibilité à l’écrit pour tous et toutes, la parité, les rencontres et coopérations intergénérationnelles, et la bonne humeur !



93 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page