• Jennifer

NouZici



Cette période produit décidément beaucoup d’étrangeté : après avoir tenté le maintien de présences en étant à distance, nous voici dans la recherche de distances en présence les uns des autres… 



Eh bien, puisqu’il est question d’espaces contraints, voici une proposition qui cherche à tirer profit de limites fixées. Ne pourrions-nous pas, en effet, focaliser notre attention sur l’endroit précis où nous nous trouvons ? C’est ce que propose le mini-projet NouZici : une invitation à observer, à apprendre et à imaginer, quelque soit le lieu où nous nous trouvons, à l’école ou à la maison.

Pour recevoir les « pauses » proposées, il suffit de faire signe ;-)

36 vues